Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

          

  
« En conjuguant nos talents,
  
nous gagnerons demain !! » 

 
Les 8 bonnes habitudes de COVEY 
1- Soyez proactif plutôt que réactif !
2- Sachez où vous allez. 
3- Donnez la priorité aux priorités ! 
4- Pensez gagnant-gagnant. 
5- Cherchez à comprendre plutôt qu’à être compris. 
6- Développez la synergie. 
7- Cultivez et aiguisez en permanence ces facultés ! 
8- Trouvez votre voie et aidez les autres à trouver la leur. 
   

Texte libre

L'esprit "réseau rando" : un bon moyen pour se connaitre, réfléchir, partager...

Al Gore
envoyé par Joffre66

Soyons sérieux, mais ne nous prenons pas au sérieux !  

 
Recommandation de Marthe ROBIN :
"Soyez saints, allez vers les autres, mais ne quittez jamais la prière, quel que soit votre travail."
Trouble est vain
Peur est vaine
Tout passe
Dieu ne change point
La Patience 
Tout Obtient
Qui a Dieu
Rien le lui manque
Dieu seul suffit !
Sainte Thérèse d'Avila
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 21:41

Blandine Michu est bonne cuisinière.
Pour le séjour dans le chalet d’Orière, elle a invité des amis et fait une tratiflette.
Huit personnes se partagent le plat. C'est facile pour découper les parts.
Et comme c’est délicieux, et surtout léger, les trois amies de Blandine Michu veulent toutes la recette.
Blandine Michu ne se fait pas prier, parce qu'elle connaît la morale de cette histoire…
 

****************************************************************************************************************************
****************************************************************************************************************************

Morale de cette histoire :

S'il y avait eu 8 autres invités pour le même plat, chacun n'aurait eu que la moitié de la part qui a été donnée.
Mais si Blandine Michu avait aussi donné sa recette à toutes les présentes, ou même à tout le monde, chacun aurait quand même eu la recette complète.

La tratiflette, c’est bien connu, se divise en se partageant.
Parce que c'est un bien matériel.
La recette se multiplie en se partageant.
Parce que c'est un bien immatériel.

Le bien immatériel enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. C'est vrai d'une recette. C'est aussi vrai d'un sourire, d'un conseil, d'un savoir, etc.
Quand on aime donner et qu'on aime recevoir, on communique ses biens. On fait profiter les autres de ses connaissances, de son expérience, de ses talents.
Une société de confiscation des biens ou une société du secret stagne et régresse. Une société qui permet, favorise, suscite la communication des biens est source de progrès.

Philippe Deflandre

Partager cet article

Repost 0

commentaires