Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

          

  
« En conjuguant nos talents,
  
nous gagnerons demain !! » 

 
Les 8 bonnes habitudes de COVEY 
1- Soyez proactif plutôt que réactif !
2- Sachez où vous allez. 
3- Donnez la priorité aux priorités ! 
4- Pensez gagnant-gagnant. 
5- Cherchez à comprendre plutôt qu’à être compris. 
6- Développez la synergie. 
7- Cultivez et aiguisez en permanence ces facultés ! 
8- Trouvez votre voie et aidez les autres à trouver la leur. 
   

Texte libre

L'esprit "réseau rando" : un bon moyen pour se connaitre, réfléchir, partager...

Al Gore
envoyé par Joffre66

Soyons sérieux, mais ne nous prenons pas au sérieux !  

 
Recommandation de Marthe ROBIN :
"Soyez saints, allez vers les autres, mais ne quittez jamais la prière, quel que soit votre travail."
Trouble est vain
Peur est vaine
Tout passe
Dieu ne change point
La Patience 
Tout Obtient
Qui a Dieu
Rien le lui manque
Dieu seul suffit !
Sainte Thérèse d'Avila
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 11:06

Le législateur va adopter un nouveau régime d’entreprise, celui de « l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée » (EIRL) qui est a priori à mi-chemin entre l’entreprise individuelle et la société unipersonnelle à responsabilité limitée, plus familièrement connue sous le vocable d’EURL.

 

- Comptablement, l’EIRL serait soumise aux obligations imposées aux commerçants. Les professionnels relevant du régime de la micro-entreprise, tels les auto-entrepreneurs, seraient quant à eux tenus à des obligations simplifiées.

- Comme l’EURL, L’EIRL devrait procéder chaque année à un dépôt des comptes, mais cette dernière ne serait pas tenue à un secrétariat juridique annuel, celui-ci a déjà été fortement édulcoré pour les sociétés unipersonnelles.

- Comme l’EURL, l’EIRL serait de droit soumise à l’impôt sur le revenu, avec la possibilité d’opter à l’IS.

- Toutes les opérations liquidatives seraient analogues à celles de l’EURL, il s’agit notamment du régime des plus-values et de la taxation des bénéfices non encore imposés.

- Socialement, si l’EIRL est soumise à l’IR, comme pour les entreprises individuelles, l’intégralité des bénéfices professionnels seraient soumis à cotisations sociales.

- Par contre, si l’EIRL a opté pour l’IS, les cotisations sociales seraient dues non seulement sur la rémunération versée à l’entrepreneur, mais également, par analogie aux Sociétés d’Exercice Libéral (SEL), sur une fraction des dividendes perçus par l’entrepreneur. Voilà un contre-argument en faveur de la société unipersonnelle.

 

Projet de loi adopté :

http://www.lentreprise.com/1/2/5/eirl-le-projet-de-loi-a-ete-adopte_22429.html

 

Voir le projet de loi :

http://www.legifrance.gouv.fr/html/actualite/actualite_legislative/EI_eirl.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires